Historique & Statuts

En 2001, le secteur associatif investi dans le logement est menacé. Le ministre wallon du logement de l’époque menace de limiter la création de logements d’insertion et de transit aux sociétés de logements de service public. Les associations ne pourraient plus être opérateurs immobiliers.

De plus, depuis 1999, l’agrément « association de promotion du logement » existe, mais les conditions à remplir ne le sont par aucune association. Le secteur associatif carolo et liégeois se mobilise et demande une rencontre avec le Ministre wallon du Logement de l’époque, Michel Daerden, qui met en évidence l’absence d’interlocuteur qui concerte le secteur.

Le secteur se rassemble et décide, le 19 mars 2003, de créer l’association de fait « RAPeL » pour « Réseau des Associations de Promotion du Logement », qui regroupe une quarantaine d’associations actives en matière de logement pour les plus démunis.

L’association de fait ainsi créée, RAPeL,  obtiendra la reconnaissance du secteur ainsi que la mise en place de l’agrément APL en 2005 et le refinancement progressif des associations membres. En décembre 2011, les membres décident de franchir un pas supplémentaire en créant une asbl « Fédération wallonne RAPeL – Rassemblement des Associations de Promotion du Logement »

Particulièrement, depuis cette législature, l’accompagnement social en matière de logement est reconnu comme incontournable dans l’accès au logement des plus démunis et dans leur maintien. Les APL sont reconnues, agréées et financées pour ce travail. Se loger étant  un besoin et un droit fondamental de base pour se déployer vers le monde, le logement interpelle non seulement les opérateurs immobiliers sociaux  mais aussi tous les secteurs de la société.

Les statuts du RAPeL sont disponibles :Statuts Rapel