Objectifs

Les objectifs et les missions de la fédération sont multiples :

Représenter les APL auprès des interlocuteurs publics et privés:

  • Parlement wallon et sa commission logement.
  • Cabinet du logement et des affaires sociales (et autres, comme par exemple l’emploi).
  • UWAIS, ARCA, AMA : rechercher une communication constructive et une collaboration sur des dossiers communs.
  • FLW : Forum ELIS, bureau ELIS, groupes de travail, représentation dans les organes.
  • Rassemblement wallon au droit à l’habitat.
  • Réseau wallon de lutte contre la pauvreté.
  • Représentation au niveau belge et européen.Il s’agit de faire un travail de lobby autour de nos activités et des enjeux qui nous concernent. Même en tant que petite structure, notre objectif est d’être connu et reconnu sur l’échiquier. Nous voulons faire valoir notre voix et émettre aussi bien des avis sur l’actualité logement que de lancer des débats.

Développer une connaissance approfondie du secteur, de ses réalités et de ses activités avec tous les moyens qu’elle juge nécessaires ainsi que travailler à la promotion du secteur:

  • Travailler sur l’identité et l’image du secteur. Dans la mesure où il est difficile de « vendre » une seule et même activité comme c’est le cas des AIS par exemple, notre communication sera ciblée autour de notre public cible et de nos pratiques méthodologiques.
  • Conforter la niche actuellement occupée par le secteur des APL – accompagnement social en matière d’habitat avec les plus précarisés.
  • Se positionner comme experts de l’accompagnement social en matière d’habitat. Nous sommes ceux qui poussent la démarche le plus loin, qui la testent, qui la questionnent, qui la font avancer pour en faire profiter le secteur du logement et le secteur social dans son ensemble.
  • Développer la communication presse.

Le travail des APL est multifacial et complexe. Nous voulons continuellement mettre la personne au centre des enjeux de société. Actuellement, il est trop souvent oublié qu’un logement doit être habité par une personne, que cette personne vit dans une famille, que cette famille influence un quartier et que ce quartier se trouve dans un village ou une ville. Les politiques du logement et du logement social sont donc en lien direct avec l’ensemble des questions de société d’aujourd’hui comme l’urbanisme, les politiques de proximité, les questions de l’action sociale et de santé publique…

Nous sommes un des secteurs qui réussit encore à faire le lien entre ces questions sur le terrain. Mais ces questions méritent une vitrine que nous ne savons pas assurer avec les structures actuelles.

Promouvoir la professionnalisation, le soutien et le renforcement mutuels ainsi que la non-concurrence au sein du secteur:

  • Faire avancer la professionnalisation.
  • Structurer la formation.
  • Se structurer – mettre de l’huile dans les rouages entre les APL.
  • Echange de pratiques dans le secteur.
  • Organiser des formations.
  • Organiser le parrainage des nouvelles APL.
  • Organiser des échanges thématiques des travailleurs autour de thèmes bien définis.Une des forces de notre secteur est la capacité de construire des projets ensemble et de partager le savoir et le savoir-faire des différentes institutions et de leurs travailleurs. Cette réalité s’exprime également par la présence d’une seule fédération.
  • Dans la mesure où les structures s’agrandissent et se complexifient, il devient de plus en plus difficile de soutenir ce développement sur base du seul bénévolat. D’autant plus, que cet évolution demande une professionnalisation par la formation qu’aucun des acteurs de formation actuellement en place ne peut assurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.